Marc Jor

L'homme aux mille visages

Marc Jor est depuis toujours attiré, captivé par les visages

L’envie de retranscrire et de figer ces sentiments multiples ressentis à la vue d’un regard chargé d’histoire, d’un visage singulier, brutalement ou harmonieusement beau, est venue tardivement.
A la suite d’une série d’autoportrait il a un déclic, il se décide enfin à se tourner vers les autres et commence à appréhender le territoire du portrait photographique en noir et blanc, un choix évident dès le début.
Des portraits sans fioritures, crus, réalistes, exacerbés, qui ne cachent rien, ou des portraits plus graphiques, épurés et dernièrement une envie de sortir du studio et de se tourner vers des espaces chaotiques avec toujours l’humain comme sujet principal de l’image. Une envie, une démarche sans concessions qui essaye de toucher sans filtres, en donnant au regardant une possibilité de complicité avec celui qu’il aurait pu être, le modèle. »